Pierre Larrat

CONCEPTEUR D'HISTOIRES GRAPHIQUES

Laisser la parole aux habitants : un protocole nécessaire et authentique.





À la campagne comme à la ville, d’un point A à un point B, l’être humain motorisé alterne entre vitesse et stationnement. Les routes au goudron lisse le guide dans ses déplacements. Les parkings et infrastructures routières toujours plus nombreux rythment aujourd’hui le paysage de nos régions. Il est encore pourtant nécessaire aux hommes et aux femmes de faire usage d’une des mutations les plus rares de l’histoire des êtres vivants : la bipédie.

Alors à notre époque, quels liens entretenons-nous avec le monde du « tout voiture » si l’on déambule à pied ? Comment se réapproprier des lieux conçus pour la voiture en tant que piéton ? Entre activation personnelle par la déambulation et randonnée avec les habitants changeons de regard vis-à-vis des espaces dont nous avons usage mais que nous ne considérons que trop peu.